Françoise CAVALIÉ

 

Sophrologue Caycédienne

 

Praticienne en thérapie du "mieux-être"

Conseil Fleurs de Bach, Lympho-énergie, Massage assis, Énergétique, "nettoyage" émotionnel...

 

 

 

 

06.37.75.49.27

8 rue de Tous Vents

33640 BEAUTIRAN

 

francoise.cavalie33@gmail.com

 

 · 

3ème semaine "la coexistence pendant le confinement"

 

Nous commençons la quatrième semaine de confinement. Si nous vivons ensemble, lorsque nous partageons tant d'heures, tant de jours, notre coexistence peut être affectée. Être bien avec soi-même est très important lorsque nous voulons être bien avec les personnes qui nous entourent.

En Sophrologie Caycédienne, nous voulons promouvoir cette existence et cette coexistence sereine, positive et constructive et c'est pourquoi aujourd'hui nous allons pratiquer une technique dans laquelle nous programmons comment nous aimerions que soit notre journée de demain : une journée de 24 heures, à partir du moment où nous nous réveillons jusqu'au moment où nous nous réveillons le lendemain.

🎧 C'est la raison pour laquelle nous consacrerons cette semaine à la coexistence pendant le confinement. 

Les pratiques de cette semaine vont nous permettre de nous projeter vivantiellement et d’en programmer les journées en respectant notre réalité objective.

Nous espérons que ces moments que nous vivons soient une occasion, une opportunité de redéfinir les priorités de notre essence, de notre existence et de notre coexistence pleine de sens.

Jour 15. La coexistence pendant le confinement

Nous commençons la quatrième semaine de confinement. Si nous vivons ensemble, lorsque nous partageons tant d'heures, tant de jours, notre coexistence peut être affectée. En Sophrologie Caycédienne, nous voulons promouvoir cette existence et cette coexistence sereine, positive et constructive et c'est pourquoi aujourd'hui nous allons pratiquer une technique dans laquelle nous programmons comment nous aimerions que soit notre journée de demain : une journée de 24 heures, à partir du moment où nous nous réveillons jusqu'au moment où nous nous réveillons le lendemain. Réflexion et technique de la programmation du lendemain guidée par Natalia Caycedo.

Jour 16. Pas à pas vers un lendemain plein de sens et de valeurs.

La Sophrologie Caycédienne, à la différence de bien d’autres méthodes, prend l’être humain dans sa totalité. Corps et esprit bien sûr, mais aussi, temporalité. On y reconnaît là l’influence d’une de ses inspirations : la phénoménologie. À tout moment, notre existence est un tissu de fils tissés entre passé, présent et futur. Les pratiques de cette semaine vont nous permettre de nous projeter vivantiellement, il ne s’agit pas de visualisation, à la journée du lendemain et d’en programmer les possibles en respectant notre réalité objective. Vivre dans le confinement n’est sans doute pas, pour beaucoup, l’expérience la plus enthousiasmante qu’il leur ait été donné de vivre. Comment utiliser les ressources de notre méthode, la Sophrologie Caycédienne pour vivre une journée du lendemain qui ait du sens, et comment en ressentir les effets positifs dès aujourd’hui, c’est ce que nous vous proposons. En guidant pour nous cette technique, Bernard Barel directeur de l’école de Sophrologie Caycédienne de Carcassonne ainsi que de l’Académie de Sophrologie Caycédienne de Paris, nous emmène pas à pas vers un lendemain plein de sens et de valeurs. Pour en savoir plus : https://sofrocay.com/sophrologie

Jour 17. Technique de programmation de la journée du lendemain -

Marie-Claire Daguerre, sophrologue professionnelle à Cintegabelle, guide une technique de programmation de la journée du lendemain qui peut aussi s’adresser aux enfants. Vivez-la en famille, et parmi tous les possibles, choisissez comment vous voulez exister demain pour être mieux dès aujourd’hui.

Jour 18. Prendre la liberté de programmer notre journée du lendemain.

Catherine Augé, directrice de l’école de Sophrologie Caycédienne de Bayonne, nous invite à prendre la liberté de programmer notre journée du lendemain. Cette grande valeur nous permet de découvrir, dans notre conscience, les effets positifs d’une existence aperçue comme un espace à vivre, plein de possibilités, de capacités, de valeurs.

Jour 19. Comment veux-je être avec moi-même et avec les autres demain ? - Séance de Sophrologie - 

 

Directrice de l’école de Sophrologie Caycédienne de Bordeaux, Lydie Basque fait travailler notre conscience sur « comment veux-je être avec moi-même et avec les autres demain » ?

 

Cette technique sophrologique, la programmation de la journée du lendemain, développe et renforce nos capacités à programmer, de façon positive, avec nos valeurs, la journée de demain en toute confiance. Par la répétition de cet entraînement, nous activons le développement de la perception positive de notre corps, de notre esprit et de nos états émotionnels. Nous favorisons ainsi l’harmonie, avec nous-même, et avec notre entourage.

Jour 20. Séance de Sophrologie : Programmation de la journée du lendemain - 

 

Pour nous, Patrick Fiorletta, directeur de l’Ecole de Sophrologie Caycédienne de Lorraine, mène une programmation de la journée du lendemain. Technique de Sophrologie Caycédienne très efficace pour ce qui est d’ouvrir le champ des possibilités existentielles de notre être. 

 Accompagnons-le durant ce moment qui nous permet de reconquérir notre existence.

 

Jour 21. Projeter notre avenir et évoquer les potentialités avec la sophrologie.

 

Notre conscience n’est pas passive, elle nous permet de pouvoir nous projeter dans le futur et d’en évoquer les potentialités. C’est vers cette ouverture objective que nous emmène Christina Mormiche, directrice du sophrocentre de Lyon et formatrice en écoles de Sophrologie Caycédienne.